Prévention des blessures sportives - Matthieu Catoen

Matthieu Catoen, Kinésithérapeute du Sport et Préparateur Physique. Il exerce dans le milieu du sport professionnel depuis une quinzaine d’années. Spécialiste en traumatologie sportive et en matière de performance il aide le s sportifs à retrouver leurs capacités le plus rapidement possible, dans les meilleures conditions et le plus rapidement possible.

ligne rouge.png

Bonjour M. Catoen,

QUELLES SONT LES CAUSES DES BLESSURES LIÉES AU SPORT ?

L’erreur souvent commise est de ne pas considérer le contexte de la blessure. Il ne faut pas s’attacher qu’au problème mécanique, il faut aussi analyser tout ce qu’il y a autour.

Il faut étudier le contexte de la blessure : Comment la blessure est-elle survenue ? Pendant un entraînement ? Pendant un match ? En dehors d’une activité club ? …

Il faut aussi étudier le contexte personnel lors de la blessure : Est-ce qu’on était fatigué ? Est-ce que ça s’est passé après une longue période d'entraînements ? À la fin d’un stage ? Au début ? À la suite d’un arrêt sportif prolongé ?

Par exemple, aujourd’hui, il y a beaucoup de blessures qui sont liées à un changement brutal d’activité : L’Augmentation de la station assise prolongée avec la généralisation du télétravail ; La découverte de la course à pied, du fait des dispositions sanitaires, pour ceux qui avaient pour habitude de pratiquer du sport en intérieur.

Après cette période sanitaire compliquée, il est certain que nous allons être confrontés à des problématiques de blessures liées à la variation de la charge de travail (physique). Nous allons passer d’une phase d’inactivité à une phase d’activité intense et importante car les patients-sportifs vont vouloir reprendre rapidement les compétitions et les entraînements intensifs ; ce qui est naturel dans la volonté de reprise.

ligne rouge.png

QUELS SONT LES CONSEILS POUR ÉVITER UNE BLESSURE ?

Soyez progressifs dans votre reprise !

Les variations de charges importantes dans l’activité physique, par exemple quand on passe d’un niveau espoir à un niveau professionnel, provoquent des blessures, parce que la différence dans le volume et l’intensité des entraînements est importante.

Lorsque vous reprenez le sport, après un arrêt, soyez progressif dans votre charge de travail. Ne négligez pas non plus les petits exercices de préparation à l’activité, comme par exemple les gammes athlétiques dans le domaine de la course à pied Il faut également veiller à avoir une bonne alimentation, une bonne qualité de sommeil ... Comme vous le comprenez il s’agit d’un ensemble et non pas d’un élément en particulier.

ligne rouge.png

QUAND DOIT-TON CONSULTER UN KINÉSITHÉRAPEUTE ?

Il n’est pas toujours simple de savoir quoi faire lorsque l’on ressent des douleurs. Il faut consulter son médecin en toute première intention afin d’exclure tous les « drapeaux rouges » comme nous les appelons, c’est-à-dire tous les signes qui demandent une prise en charge médicale « d’urgence ». Lorsque cette exclusion médicale est faite votre kinésithérapeute pourra rapidement vous prendre en charge afin de vous donner les conseils avisés pour votre pratique. Lorsqu’on ressent des douleurs, il ne faut pas forcer dessus au risque bien sûr d’aggraver inutilement la blessure, l’arrêt complet de toute activité n’est d’ailleurs souvent pas la meilleure solution. N’attendez pas et demandez conseil très rapidement ...

Il faut regarder le bon côté des choses, bien souvent une petite correction suffit pour éviter de passer dans la chronicité ou d’augmenter la pathologie en elle-même.

ligne rouge.png

COMMENT LE KINÉSITHÉRAPEUTE AIDE-T-IL À PREVENIR DES BLESSURES ?

Nous avons tout un tas d’outils qui nous permettent de faire un état des lieux de la situation

. Tests fonctionnels . Tests de force . Questionnaires . Evaluation du niveau de pratique

C’est un travail pluridisciplinaire puisque l’on peut également utiliser des questionnaires nutritionnels pour savoir quels sont les points à travailler, ou des questionnaires pour évaluer le sommeil qui peuvent déboucher sur une consultation spécialisée (nutritionniste, médecin spécialiste du sommeil…). Nous prenons également en considération les facteurs psychologiques (exemple : épisode de stress lié à compétition ou une problématique personnelle).

Merci Mr Catoen pour toutes ses informations de la prévention des blessures sportives.

1591561994136.jpeg MATTHIEU CATOEN Kinésithérapeute du Sport Lien vers le profil Mon Staff Médical